Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 13:56

4e de couverture: "Courant parmi les branches, épuisé, les pieds en sang, Tobie fuit, traqué par les siens...

Tobie Lolness ne mesure pas plus d'un millimètre et demi. Son peuple habite le grand chêne depuis la nuit des temps. Parce que son père a refusé de livrer le secret d'une invention révolutionnaire, sa famille a été exilée, emprisonnée. Seul Tobie a pu s'échapper. Mais pour combien de temps?" 

Mon résumé: Tobie vit dans l'arbre avec sa famille (son père et sa mère). Il y a quelques année, il a été exilé suite au fait du secret de l'arbre que son père a découvert. Il a quitté les Cimes pour les Basses Branches où il a vécu et rencontré du monde. Désormais, il remonte avec ses parents mais finalement ces derniers ont été arrêtés et il se retrouve à fuir, traqué par ses amis, son peuple, etc. Va-t-il s'en sortir? Jusqu'où ira-t-il?

Mon avis: Je sais que ce livre est pas mal connu déjà mais je viens juste de le lire (je l'ai fini il y a peu, durant les vacances de Noel).

Et bah du coup j'ai adoré. Bon OK le livre est pour les jeunes enfants mais il est si bien écrit que ça passe super bien. Timothée de Fombelle décrit si bien les choses, les gens, les émotions, que ça passe comme une lettre à la poste.

Et les personnages, parlons-en. Chacun a son style, son caractère, etc. alors qu'ils sont tous des petits personnages vivant dans un arbre, sans se soucier du reste du monde (qui, pourtant, existe: on le découvre peu à peu dans le livre et, à la fin du livre, on découvre enfin l'autre peuple dans on a entendu parlé tout du long du livre).

Tobie lui-même est un super personnage auquel on peut s'identifier facilement, quelque soit notre âge. Et on attend avec impatience la suite (le tome 2, qu'il faut que j'achète).

Bref, si vous ne l'avez pas encore lu (comme moi, quoi^^), foncez!

Partager cet article

Repost 0
Published by balletdemots - dans Romans jeunesse
commenter cet article

commentaires