Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 14:07

4e de couverture: "Je me présente: Miranda Chatoumiaou. Je suis une chatte géniale, exceptionnelle et très spéciale! Je suis la confidente de Justine, ma petite maîtresse adorée. Nous sommes très complices et c'est à moi que Justine raconte ses difficultés à l'école, les remarques de son enseignante sur sa lenteur et les moqueries qu'elle subit parce qu'elle est dyspraxique. Ca me rend chatfurax quand la bande de Thimothée est méchante avec elle ou quand elle est triste parce qu'elle se sent nulle et qu'elle n'a pas d'ami! Heureusement, Abi, une nouvelle élève qui a des griffes de chat va bouleverser tout cela. Installez-vous confortablement. Je vais vous raconter en détails cette rentrée très agitée!"

Mon résumé: C'est l'histoire de Justine, une enfant handicapée (elle est dyspraxique), racontée du point de vue de sa chatte. Cette dernière est sa confidente et va nous raconter sa nouvelle rentrée dans une nouvelle classe, avec une super nouvelle maîtresse et sa première amie.

Mon avis: Ce livre m'a beaucoup plu. Il est très court (mais comme il est écrit à la base pour des enfants c'est normal) mais il reflète si bien la vie des jeunes dyspraxiques.

Je suis moi-même dyspraxique. J'ai beau avoir été diagnostiquée que vers 18-19 ans, j'ai vécu pas mal de situations de Justine et je me suis reconnue dans plusieurs phrases.

Et puis le fait que ce soit racontée par un chat, moi dont c'est l'animal préféré, ça ne pouvait que me plaire :)!

Partager cet article

Repost 0
Published by balletdemots - dans Romans jeunesse
commenter cet article

commentaires

Sylvie Reynard Candie 01/02/2017 11:08

Bonjour Sarah,
Je suis ravie que tu aimes les chats! Miranda Chatoumiaou existe vraiment. Dans la vie, elle s'appelle Zélda et elle a deux sœurs: Belette et Zizouille!
Bien sûr derrière l'humour de ce petit roman, je suis contente de pouvoir participer à sensibiliser aux handicaps "qui ne se voient pas" et qui empoisonnent la vie de certains enfants voire d' adultes.
Amicalement,
Sylvie Reynard Candie