Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2021 6 30 /01 /janvier /2021 18:16

Emprunt médiathèque

4e de couverture: "La peine de substitution

ou Comment Merci Zylberajch entra en politique.

Bredenne, dans la Marne. 9 974 habitants et presque autant d'âmes.

On parie combien que vous ne connaissez pas?

Faut dire aussi: entre Disneyland Paris et Bredenne, le choix est vite fait. Un peu trop vite, peut-être... Merci Zylberajch, bientôt 16 ans et gothique jusqu'au bout des ongles, a commis des actes répréhensibles, comme on dit. Elle n'était pas seule, mais elle a décidé de porter le chapeau. Ses actes n'en méritent pas moins une sanction, d'autant qu'elle n'en est pas à son coup d'essai. Encore faut-il décider quelle sanction! C'est pour cela que l'Etat français paie le juge des enfants Sébastien Pirlot. Un juge un peu... olé-olé, si vous voulez mon avis. Pirlot ignore encore qu'en condamnant Merci à une peine de substitution, il va offrir à de nombreuses personnes... une joie de substitution."

Mon résumé: Rien de plus à dire.

Mon avis: Une petite BD que j'ai emprunté, comme ça, à la médiathèque, sans trop savoir si ça allait me plaire. Je l'ai choisi d'abord pour le titre puis pour le résumé sur le 4e de couverture, lu en vitesse.

Et finalement, bah, je ne regrette pas. Les auteurs montrent si bien que les ados sont désœuvrés mais que, parfois, ce n'est pas de leur faute mais de celles des adultes et notamment des hommes politiques qui ne s'intéressent pas à eux.

Très vite, Merci le dit elle-même au juge et, de là, nait l'idée de celui-ci de lui faire faire une sorte de TIG (Travaux d'Intérêt Généraux) à la mairie et de là des idées vont naitre, soutenues ou non par les conseillers municipaux et le maire. Elle va aller à la rencontre des habitants, se balader, découvrir un poète de le ville et, finalement, proposer un festival de poésie.

Evidemment, les lieux et les personnages sont fictifs mais montrent bien que les ados, quand on leur donne le bon environnement (coucou aux amis de la JOC ou de Coexister ^^), savent faire preuve d'initiatives ou d'idées, les concernant ou concernant tous les habitants. 

Le personnage principal est vraiment une ado lambda (gothique, taguant la maison de son prof de maths, etc.) mais qui sait avoir les idées qu'il faut au bon moment. Les hommes et femmes politiques sont des caricatures mais des caricatures sympa à lire sauf peut-être le maire (qui semble être aussi le prof de maths dont Merci et ses amis ont tagué la maison mais je ne suis pas sûre de ça). Les parents et grands-parents aussi sont sympa à lire, que ce soient ceux de Merci ou ceux de ses amies.

Bref une BD fictive mais si pourtant si réelle et que pas mal de gens devraient lire pour ne pas oublier que les ados sont de futurs électeurs en puissance!

 

Partager cet article
Repost0

commentaires