Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 17:50

Katarina-Mazetti-Le-Mec-de-la-tombe-d-a-cote.gif

Emprunt médiathèque

4e de couverture:"Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace autant que le tape-à-l'œil de la stèle qu'il fleurit assidûment. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s'en sort comme il peut, avec son bon sens paysan et une sacrée dose d'autodérision. Chaque fois qu'il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis... C'est le début d'une passion dévorante. C'est avec un romantisme ébouriffant et un humour décapant que ce roman d'amour tendre et débridé pose la très sérieuse question du choc des cultures."(4e de couverture de l'édition Babel, pas de celle lue)

 Mon résumé:

Désirée,jeune bibliothécaire se rend très réfulièrement sur la tombe de son mari Orjan. Bien souvent, elle y croise un paysan dans ses âges(Benny) qui, au lieu de se recueillir, passe son temps à s'occuper de la tombe qu'il visite avant de se poser. Pourtant, un jour, quelque chose se passe entre eux:un joli sourire fait -peu à peu-par chacun d'eux. Ils apprennent alors à se connaitre l'un l'autre et commencent à jouer la séduction. Le début d'une jolie passion ou d'une simple idylle sexuelle?

 

Mon avis:

A la base, je ne connaissais pas ce livre et puis, un jour, il a suffi qu'un de mes camarades de classe le présente lors d'un cours et pouf j'ai eu envie de le lire. Alors lorsqu'il est passé sous mes yeux un jour où je travaillais à la médiathèque, pouf, je l'ai mis sur ma carte. Et dès que j'ai pu, je l'ai commencé.

Et bien,je ne regrette pas ;).

J'ai adoré du début à la fin cette histoire d'amour et de sexe un peu chaotique et impossible entre le paysan qui avait ses chances mais qui a préféré prendre la suite de son père et la bibliothécaire qui possède tout le confort et qui adore lire et tout.

Le plus amusant, c'est l'humour avec lequel c'est écrit. Franchement, le traducteur a fait du très bon boulot. On ne s'ennuie pas une seconde, chaque personnage a sa place et ses petites manies, j'adore. Notamment Inez Lundmark... Je dévoile pas ça ici mais j'ai adoré ce qu'elle fait.

Et puis la fin quelle fin. Je suis sûre que celui qui ne connait pas le livre( oui je connaissais déjà un peu donc bon...) bah il ne s'y attend pas du tout.

Bref un très bon livre à lire d'urgence si vous ne l'avez pas déjà fait.

Il y a une suite. Une copine vient de me la prêter, j'ai commencé mais je trouve ça moins bien. Je vous raconte pas dans un prochain article dès que j'ai fini le livre.


 


Partager cet article
Repost0

commentaires