Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juillet 2018 7 29 /07 /juillet /2018 10:06

4e de couverture: "Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle.

Pourra-t-elle compter sur Thorn, son énigmatique fiancé? La jeune fille se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l'entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d'une redoutable vérité."

Mon résumé: Dans ce tome 2, on retrouve Ophélie et son fiancé Thorn qui doivent élucider le mystères des disparus du Clair-de-Lune, des gens importants hébergés par l'ambassadeur Archibald, tout en gérant leur mariage à venir.

Mon avis: J'ai enfin fini il y a peu ce tome 2 et ça confirme mon coup de cœur pour cette saga. Les personnages sont toujours aussi géniaux et gagnent même en profondeur et en intensité (que ce soit Thorn, Ophélie, la tante Berenilde, Roseline, etc.). On retrouve aussi avec plaisir la famille d'Ophélie.

On en apprend aussi plus sur le Pôle, ses complots, ses habitants, ses clans. Ca donne envie d'en savoir encore plus, de comprendre comment on en est arrivé là. Surtout qu'on en apprend aussi plus sur Dieu et les esprits de famille (grâce à des "reprises" de la bribe du premier livre) et que ça donne envie de savoir bordel. Pourquoi c'est ainsi? Surtout qu'on découvre Dieu dans ce livre (à la fin, même si on le voit avant, comme on l'apprend. Mais chut, je ne vais pas vous spoiler).

Ophélie doit enquêter sur des disparitions et en apprend elle aussi plus sur le Pôle et le mystère derrière les illusions, c'est juste trop génial. Thorn reste fidèle à lui-même mais peu à peu on découvre qu'il en sait plus qu'on ne le croit, surtout sur Farouk, l'esprit de famille du Pôle.

Bref juste une chose à ajouter: hâte d'acheter et de lire le tome 3 et je sais que ce sera fait avant la fin de l'année!

 

Partager cet article
Repost0
26 mai 2018 6 26 /05 /mai /2018 12:31

4e de couverture: "Sous ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers: elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons, la jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel."

Mon résumé: Ophélie, jeune Animiste (de l'Arche d'Anima), est fiancé de force avec Thorn, un habitant important du Pôle (une autre Arche). Elle doit donc aller habiter là-bas, à la Citacielle, notamment. Une fois sur place, on la fait habiter chez la tante de Thorn et passer pour une domestique. Sa tante Roseline qui l'accompagne aussi. Pourquoi, comment...? Au fur et au mesure du récit, la jeune femme timide, réservée, maladroite va découvrir le Pôle, ses habitants, ses complots et découvrir ce qu'elle fait là et pourquoi on l'a choisie, elle, et pas une autre.

Mon avis: J'ai découvert ce livre grâce à la chaîne YouTube "Lebonbonaucassis" (sa vidéo dessus ici: https://www.youtube.com/watch?v=TjH59mts50Q). Il était déjà connu depuis un moment mais j'suis comme elle, je lis beaucoup de livres connus après tout le monde (sauf Harry Potter parce que c'est mon enfance quoi^^).

Et merci à elle car j'ai adoré. Je l'ai lu en quasiment un mois (avril) et j'ai juste eu envie de lire la suite tout de suite (ce que j'ai fait: j'ai acheté le tome 2 à la fin de la lecture du tome 1 et je suis actuellement en train de le lire. Bon faut que je le finisse maintenant, mais, avec mon nouveau boulot, j'ai du mal^^!).

Dans ce monde plein d'Arches différentes, où chaque Arche a son esprit de famille et ses "dons", Ophélie a un personnage que j'ai adoré. Juste réservée, timide, attachée à sa vie, etc. Pourtant, peu à peu, elle s'affirme et on ADORE ça. J'crois que je me suis un peu reconnue en elle faut avouer (les dons particuliers en moins, même si j'avoue que traverser les miroirs ou savoir "lire" un objet ça peut être cool).

Elle est fiancé à Thorn, un grand gaillard, un peu difficile à cerner. Donc bah j'ai eu du mal avec lui au début avant de me dire qu'il devait cacher des choses, comme chaque habitant de la Citacielle et du Pôle.

A côté de ça, y'a des tas de personnages secondaires juste merveilleux: la tante Roseline (la tante d'Ophélie), Berenilde (la tante de Thorn que j'ai aussi adoré) entre tante un peu trop présente et femme amoureuse de l'esprit de famille, la grand-mère de Thorn (personnage juste magnifique, dommage qu'on le voit si peu!), etc.

On s'imagine aussi les décors. Surtout ceux du Pôle et de la Citacielle, vu qu'ils sont fait d'illusions (pour la plupart) J'suis sûre que ça rendrait trop bien en série ou en film!

Hâte de finir le tome 2 (et de vous en parler) et de lire le tome 3!

 

Partager cet article
Repost0
26 mai 2018 6 26 /05 /mai /2018 12:00

4e de couverture: "Pour Jeophras Denio, rien n'est impossible! Tout le monde sait qu'il est le meilleur inventeur de la ville. Si seulement son engin volant arrivait à fonctionner...

Mais quelle machine, quelle équation pourrait l'aider à conjurer le malheur de sa fille Carline? Elle a été jetée en prison à la suite d'une réception au palais. Pour elle, c'est la potence, s'il ne parvient pas à l'innocenter du meurtre de Nerio de Lethys.

Endosser le rôle d'un détective n'est pas une mince affaire, même avec l'aide d'un garçon débrouillard comme Alexis. Mais Jeophras ne pensait pas se faire piéger dans un tel engrenage... Dvern est une cité d'intrigues où les puissants jouent à des jeux dangereux. Lequel d'entre eux convoite le pouvoir? Qui, à la cour, fomente ce complot? Une séduisante comtesse, un maître d'armes, le prince en personne

Jeophras ferait bien de se méfier, s'il ne veut pas tomber au fond du labyrinthe. Derrière cette affaire se cache un mystérieux secret, vieux de dix-huit ans. Mais pour le découvrir, il vous faudra pratiquer le jeu de l'oie. Suivez donc Jeophras sur la Voie du Cygne..."

Mon résumé: Pas mieux à dire :).

Mon avis: Déjà il faut savoir que c'est de la SF (science-fiction) et que j'en lis quasiment pas. Mais c'était une bonne découverte.

Cependant, il faut rentrer dans le livre et l'histoire. Les chapitres se basent, notamment, sur le jeu de l'oie auxquels Carline et d'autres jouaient avant le meurtre de Nerio et sur les cases qui y sont liés. Il y a aussi de nombreux retours en arrière pour comprendre ce qu'il s'est passé dix-huit ans auparavant. Et évidemment les labyrinthes jouent aussi une grande place dans ce livre.

J'ai quand même lu jusqu'au bout, ayant envie de savoir comment ça allait se terminer, qui complotait quoi (parce que oui les nobles complotent beaucoup dans ce livre...) et ce qui avait amené à tout ça. Et pourtant que le livre (la version que j'avais) est épais et dur à lire (à cause de ce que je décris au dessus)...

Bref j'ai quand même bien aimé et je relirais peut-être de la SF!

 

Partager cet article
Repost0
5 février 2018 1 05 /02 /février /2018 16:16

4e de couverture: "La tension est à son comble...

Pour Zoé, Tugdual et Mortimer, l'heure est aux révélations et aux choix impossibles... Et quand Zoé disparaît, les deux garçons voient le temps s'accélérer.

Mais ils ne sont pas les seuls à être en danger: Edéfia affronte des ennemis redoutables! Oksa va devoir s'en mêler. Pour les deux mondes, il s'agit de la dernière chance..."

Mon résumé: La suite de Tugdual tomes 1 et 2, tout simplement.

Mon avis: Dans ce troisième et dernier tome, les choses s'accélèrent et nos trois héros vont devoir affronter de grands dangers, notamment des extraterrestres divisés en deux groupes distincts (en gros, les gentils et les méchants).

Zoé disparaît (et, sans spoiler, je peux vous dire que ça ne se finit absolument pas bien pour elle), Josh le copain de Mortimer est en danger...

Comme dans les deux autres tomes, les personnages restent les mêmes et on retrouve même Oksa (de la trilogie d'origine desquels les trois personnages principaux de ce spin-off sont issus, Oksa Pollock) qui nous donne des nouvelles d'Edéfia, la Terre d'origine des trois jeunes gens.

On apprend aussi que les extraterrestres sont en lien avec Edéfia et avec certaines de leurs créatures.

Et ça finit sur une note qui montre que chacun reste où il le souhaite, où il se sent chez lui, y compris les amoureux de nos deux héros. Et on apprend leur choix que dans les derniers instants du roman.

 

 

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2018 5 05 /01 /janvier /2018 15:21

4e de couverture: " Un mail comme une bouteille à la mer.

D'ordinaire, l'écrivain Pierre-Marie Sotto ne répond jamais aux courriers d'admirateurs. Mais cette Adeline Parmelan n'est pas une "lectrice comme les autres". Quelque chose dans ses phrases, peut-être, et puis il y a cette épaisse et mystérieuse enveloppe qu'elle lui a fait parvenir - et qu'il n'ose pas ouvrir.

Entre le prix Goncourt et la jeune inconnue, une correspondance s'établit qui en dévoile autant qu'elle maquille, de leurs deux solitudes, de leur secret commun... "

Mon résumé: Un jour, un écrivain à succès reçoit une enveloppe de la part d'une certaine Adeline Parmelan puis un mail de celle-ci. Il n'ose pas ouvrir enveloppe ni même correspondre avec la jeune femme. Mais ils vont quand même continuer à s'écrire par mail. Et s'apprivoiser peu à peu. Ils vont même aller jusqu'à découvrir leur secret commun... 

Mon avis: Ce livre épistolaire (parce que oui, même si c'est des e-mails que les différents personnages s'échangent on les voit sous forme de lettres) est magique et prenant.

Dès le début, on sent que les deux personnages principaux, la jeune femme un peu paumée et l'écrivain solitaire, vont se rapprocher, peut-être même plus que de raison.

Pourtant, on se laisse prendre à la lecture de ces différentes lettres qui, peu à peu, nous en révèlent plus sur eux et leurs vies, leurs secrets... Ils s'apprivoisent et deviennent même amis.

On lit aussi quelques lettres de l'écrivain avec un couple d'amis, avec une des filles d'une de ses ex-femme, avec son éditeur, avec une autre jeune femme. Ces dernières nous en apprennent soit un peu plus sur le mystère entourant les deux personnages principaux, soit nous permettent de changer de style.

Evidemment, les secrets partagés par les deux principaux correspondants sont assez facilement devinables dès le début. Mais, pourtant, on se laisse prendre au jeu et on attend de voir comment ça va se finir.

Evidemment, les dernières lettres échangées cinq mois plus tard nous donnent envie de savoir si les deux personnages vont se rencontrer. Je ne vous dirais pas si c'est le cas, je vous laisse aller voir ça vous même :) (franchement, le livre se lit en quelques heures ou jours)!

 

 

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2018 5 05 /01 /janvier /2018 15:07

4e de couverture: " *Il a 15 ans et s'appelle Christopher Boone.

*Il excelle en mathématiques et adore Sherlock Holmes.

*Il aime les diagrammes, les listes, la vérité.

*Il ne supporte pas qu'on le touche.

*Pour lui,4 voitures rouges à la file sont synonymes de BONNE JOURNEE; 3 voitures rouges: d'une ASSEZ BONNE JOURNEE; 5 voitures rouges: d'une SUPER BONNE JOURNEE;

*Il est autiste et porte en lui une part de génie.

Quand un jour, Christopher apprend que Wellington, le caniche de sa voisine, a été assassiné, il décide de mener l'enquête. Une enquête qui va lui permettre d'arracher au passé l'énigme de sa propre histoire. Et de nous la raconter..."

Mon résumé: Un livre policier, un livre raconté par un jeune garçon un peu spécial, un livre initiatique, ce livre est tout ça à la fois. Christopher nous y livre sa vie, son enquête, sa quête de vérité, sa vie.

Mon avis: Ce livre est très étrange mais en même temps si vrai, si bouleversant. Je m'explique.

Ce livre est raconté par un garçon spécial, Christopher donc. Dans le livre, il n'est jamais dit qu'il est autiste, il se décrit juste comme spécial et allant dans une école spécifique. Tout commence par la mort d'un chien qui va conduire le jeune garçon à un autre mystère (non, je ne peux rien dire sans spolier).

Le livre lui-même est donc spécial: les chapitres ne sont écrits qu'avec des nombres premiers donc ils ne se suivent pas, d'où le fait que ce soit déroutant et étrange au début. Il y a aussi pas mal de dessins et autre parsemés dans le livre (mais on finit par s'habituer à tout ça).

Pourtant, le livre est si vrai et si bouleversant. On s'attache à ce petit garçon (enfin à cet adolescent d'ailleurs, vu son âge) et à ce qu'il va découvrir de la vie et de sa vie. Il découvre pas mal de choses sur lui, sur la vie, sur sa famille et,  comme lui-même le dit, il n'aime pas les mensonges. Alors il nous raconte ça de manière si pure, si vraie, si bouleversante qui n'importe qui peut lire ce livre, même si c'est un livre jeunesse.

En plus, y'a un dossier à la fin qui explique bien le processus d'écriture, le type de livre, etc.

A mettre dans toutes les mains ou presque!

 

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2017 4 14 /12 /décembre /2017 12:44

4e de couverture: "Le règne des factions a laissé place à une nouvelle dictature.

Tris et ses amis amis refusent de s'y soumettre. Ils doivent s'enfuir. Mais que trouveront-ils au-delà de la clôture?

Et si tout n'était que mensonges?"

Mon résumé: Dans ce tome, après la révélation finale, la mère de Tobias, qui avait le contrôle des Sans-Factions, prend le contrôle sur les factions et la ville. Tris refuse de rester sous son contrôle et celui de ses amis Sans-Factions. Elle décide de partir avec ses amis et elle se rend alors compte que la révélation n'était pas si claire et qu'il y a un monde au-dehors de la ville, un monde avec des personnes  qui les connaissent bien...

Mon avis: J'ai acheté ces livres (les 3 tomes) car je comptais les lire depuis un moment.

Et, bien que j'ai vu les films avant, ça continue à ne pas me déplaire.

Les personnages continuent à être fidèles à l'idée que je me faisais d'eux. Les nouveaux lieux (ceux qui sont au delà de la clôture) sont aussi parfaits et aussi bien décrits qu'avant. Et puis, dans ce monde, on apprend, comme les auteurs de dystopies aiment à le faire, que le monde que les personnages connaissent est, en fait, bien différent, un mensonge. On en apprend aussi plus sur les parents de Tris et son frère Caleb, notamment sur leur mère et le rôle qu'elle a joué dans tout ça.

Ce qui m'a le plus dérouté? La mort d'un des personnages principaux, je ne m'y attendais absolument pas, même si, dans ce livre, le personnage m'a plus énervé que dans les deux autres.

Il faut aussi savoir que l'espèce de "guerre" entre Tobias et Tris qui existe dans ce tome m'a un peu énervé. Certes, ils apprennent de nouvelles choses, notamment des choses autour de GP et des GD (je ne vous en dirais pas plus :) ), qui les dérourent tous les deux. Mais, de là à se mentir, à s'énerver et tout...

Mais j'ai quand même bien aimé ce tome !

 

 

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2017 2 14 /11 /novembre /2017 21:24

4e de couverture: Aucune car c'est une BD

Résumé: Le dernier album d'Astérix nous embarque en Italie, dans les autres villes que Rome. Un sénateur organise une course de chars ouvertes à toutes les peuples du monde pour montrer l'état supposé des routes du pays. Mais seul un Romain doit gagner. Evidemment, Obélix veut y participer et Astérix, ami fidèle, le suit. La course va passer par différentes villes et leurs adversaires viendront de divers pays.

Mon avis: Cet Astérix est dans la veine des autres, bien qu'écrit par des auteurs différents (personnage créé par Goscinny et Uderzo). Et ce malgré le fait qu'il ne soit vieux mais ne prenne pas une ride (comme Lucky Luke, Tintin, Spirou, etc.).

Toujours autant d'humour et de références (alimentaires, culturelles, etc.), pas toujours compréhensibles dès la première lecture mais qui font plaisir à lire voire à relire

On traverse une Italie si antique mais si moderne, on cherche les références au pays ou les jeux de mots... 

Pour une fois, on voit aussi Obélix mis en avant et ça j'adore.

Il faut savoir qu'Astérix j'ai grandi avec. J'ai lu quasiment tous les albums (si jamais je n'en ai pas lu certains, je risque de le faire très vite) et regardé tous les dessins animés (ou quasiment aussi). Et j'ai même vu les films, même si le dernier n'est pas du tout terrible...

 

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2017 2 14 /11 /novembre /2017 21:07

4e de couverture: "Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société. Elle a tué ses parents et a fait de ses amis des tueurs. Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité. Mais elle est divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp.

Et se battre pour sauver ce qui peut encore l'être."

Mon résumé: Les parents de Tris sont mort, ses amis sont soit sous l'emprise de la simulation, soit morts ou sur le point de l'être. Dans ce tome, elle va devoir faire un choix et affronter sa Divergence. Au fil du livre, elle va aussi explorer diverses factions et même un QG des Sans-Faction jusqu'à la révélation finale...

Mon avis: J'ai acheté ces livres (les 3 tomes) car je comptais les lire depuis un moment.

Et, bien que j'ai vu les films avant, ça continue à ne pas me déplaire (je lis actuellement le trois). Les personnages sont fidèles à ce que je me faisais comme idée d'eux. Les lieux sont aussi super, peu importe les factions. Les personnages gagnent aussi en profondeur et en humanité dans ce tome.

Et puis, j'adore le fantastique depuis Harry Potter et le post-apocalyptique depuis Hunger Games.

Et je tiens à dire que, malgré le fait que mon livre ait été abîmé par de l'eau qui s'est renversée dans mon sac, je l'ai lu jusqu'au bout.

 

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2017 2 24 /10 /octobre /2017 11:42

4e de couverture: "Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions. A 16 ans, elle doit choisir son appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d'aptitudes n'est pas concluant, elle est divergente.

Ce secret peut la sauver ou la tuer."

Mon résumé: Beatrice Prior (dit Tris par la suite) vit dans une société post-apocalyptique divisée en cinq factions. Elle doit faire son choix à 16 ans, suite à son test d'aptitude. Mais celui-ci n'est pas concluant: c'est une Divergente. La femme qui s'occupe de son teste d'aptitude lui dit de n'en parler à personne. Ce qu'elle fait. Le jour du choix, elle choisit les Audacieux, une des trois factions pour lesquelles elles avaient une aptitude. Désormais, elle doit apprendre à en devenir une sans montrer sa Divergence et sans se laisser distraire par Quatre, un de ses instructeurs.

Mon avis: J'ai acheté ces livres (les 3 tomes) car je comptais les lire depuis un moment.

Et, bien que j'ai vu les films avant, ça ne m'a pas déplu, du moins ce 1er tome (je lis actuellement le 2). Les personnages sont fidèles à ce que je me faisais comme idée d'eux. Les lieux sont aussi super, peu importe les factions. 

Et puis, j'adore le fantastique depuis Harry Potter et le post-apocalyptique depuis Hunger Games.

 

Partager cet article
Repost0