Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 14:32

4e de couverture: "Bruxelles est une ville en plastique, comme le reste de la planète: on y voit courir des petits bonshommes dérisoires, emportés dans la courant de la vie comme des bouteilles vides à la surface du canal. on rit, on se bat, on se débat, puis on se laisse aller et on se retrouve noyé dans la vase, sans avoir rien remarqué. A moins qu'un soubresaut ne change le cours des choses...

Dans ce recueil de nouvelles, il suffit de presque rien: une tache de sauce, un appareil photo, une agrafeuse, un abri de jardin ou un paquet de cigarettes pour qu'une vie banale bascule dans la grande aventure, pour que l'absurde redonne des couleurs à une existence terne."

Mon résumé: Un recueil de 10 nouvelles, toutes plus originales les unes que les autres.

Mon avis: Ce livre m'a été offert à Noel 2015 par ma petite soeur. Et, au départ,  il m'a paru bizarre. Puis j'ai lu le titre et ça m'a paru déjà génial: il évoque autant les jouets (playmobils) que des automates (plays mobiles, soit jouets mobiles en anglais). Et ce jeu avec la langue se retrouve dans le livre.

Quelques exemples:

-"On n'est pas du même monde, on n'est pas atteint du même genre de mal. Pas le même genre de mâles, au fond."(nouvelle 1)

-"Pour changer le monde, il suffit de changer de chemise."(nouvelle 2)

-"C'est juste pour la postérité. Ou la "poussiérité", va savoir."(nouvelle 4)

-"Question d'hébétitude."(nouvelle 6)

-"J'avais le sang chaud mais des réflexes isothermes." (nouvelle 7)

-"(...)chaleur du matin: chagrin, chaleur du soir: désespoir."(nouvelle 9)

 

Repost 0
Published by balletdemots - dans Nouvelles
commenter cet article
26 décembre 2015 6 26 /12 /décembre /2015 15:41

4e de couverture: Un citation sur l'auteur et le livre par Stéphane Deschamps dans Les Inrockuptibles .

Mon résumé: Ce livre est un reccueil de nouvelles. Elles nous transportent dans un monde de rêves, d'onirisme et de fantastique assez cool.

Mon avis: Ce livre m'a transporté dans un drôle de monde. Déjà l'auteur nous prévient qu'il y a des fantômes et autre et que, si on a peur, faut mettre le livre dans le grille-pain, ils seront auto-éjectés directement chez notre voisin du dessous pour l'éternité. Ca annonce le ton du livre: onirique, fantastique, magique, etc. Je l'ai lu assez vite et je l'ai adoré. Bref une fois de plus Mathias Malzieu m'a transporté. Ce livre fut un vrai coup de coeur!

Repost 0
Published by balletdemots - dans Nouvelles
commenter cet article
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 15:00

pb2014

 

Cadeau de Noel de mes parents.

4e de couverture:

"Alvirah et Willy ont touché le gros lot. Femme de ménage, plombier, les voici désormais milliardaires. Les ennuis vont commencer... 
Dans leur luxueux appartement de Central Park, Alvirah et Willy découvrent un cadavre dans le placard... Uni pour le meilleur et pour le pire, le couple attire la convoitise : attention aux kidnappeurs ! Et même une reposante cure thermale peut tourner au cauchemar peuplé de malfaiteurs... 
L'argent ne fait pas forcément le bonheur : il attire la convoitise et suscite des désirs parfois peu avouables. Menaces, meurtres, kidnappings... sont aussi la rançon de la gloire et l'occasion pour Mary Higgins Clark de ciseler huit petits chefs-d'œuvre d'angoisse et de suspense."

 

Mon résumé:  Pas de résumé possible ici car cet livre contient huit nouvelles. Se référer donc à la 4e de couverture.

Mon avis:

Ce livre m'a donc été offert à Noel par mes parents (avec des tas d'autres mais je n'ai lu que lui, pour le moment).

Je l'ai lu quasiment de suite mais j'ai mis du temps à le finir, même s'il est composé de nouvelles.

Mais bon, j'ai adoré. Déjà le policier, polar,etc.,j'adore (même si ça n'a pas toujours été le cas) mais en plus sous forme de nouvelles qui reprennent toujours les mêmes personnages principaux (Alvirah et Willy) dans toutes les nouvelles (sauf une), c'est génial et prenant.

Je n'avais encore lu de textes de Marie Higgins Clark mais je le referais en tout cas avec plaisir si l'occasion se présente.

Le-billet-gagnant.jpeg

Repost 0
Published by balletdemots - dans Nouvelles
commenter cet article