Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2021 3 17 /11 /novembre /2021 09:59

Emprunt bibliothèque

4e de couverture: "A travers ces contes venus du Vietnam, de Chine et du Japon, redécouvrez trois Classiques du Père Castor pour des moments complices entre grands et petits."

Mon résumé: 3 contes d'Asie: Le pinceau magique, Le démon de la vague et Le grand-père qui faisait fleurir les arbres. 

Mon avis: Ce livre regroupe trois contes d'Asie remis au goût du jour par des auteurs et illustrateurs Européens.

Emprunté à la bibliothèque (oui, encore une fois!), j'ai bien aimé. C'est des contes issus du folkore asiatique mais qui peuvent totalement correspondre avec nous.

C'était génial à lire et d'essayer de trouver la morale (ce qui est plus facile quand on a lu ce qui précède les contes: la saveur des contes et les morales).

Les illustrations sont aussi magnifiques.

 

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2021 4 28 /10 /octobre /2021 15:58

4e de couverture: "Si vous voyez un pingouin avec un ordinateur,

ne vous inquiétez pas, c'est mon papa.

En fait, moi j'ai un papa virtuel!"

Mon résumé: La vie d'un pingouin qui a une vie virtuelle racontée par son fils.

Mon avis:  Petit album emprunté à la bibliothèque, encore une fois sans grande conviction. Pourtant, je l'ai lu ce matin et j'ai adoré. On suit un enfant pingouin qui nous dit que son père est un pingouin connecté et virtuel. Mais, un jour, le drame arrive et il n'a plus de connexion. Et on sent la fin venir mais on adore.

Le style aussi est très sympa, entre BD et album. L'humour est également très présent, à travers l'écriture, les jeux de mots, etc. 

A mettre dans toutes les mains d'enfants connectés, pour leur apprendre à lire et à se déconnecter de temps à autre aussi!

 

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2021 7 10 /10 /octobre /2021 09:57

Emprunt médiathèque

4e de couverture: "Un contre traditionnel africain illustré par Francesca Martin"

Mon résumé: Un conte qui met en avant les animaux et les hommes. Tout le monde cherche du miel grâce à un oiseau gris. Tout le monde vit en paix mais, évidemment, tout ne va pas se passer comme prévu...

Mon avis: Un conte traditionnel assez court mais sympa. Les illustrations sont sympa et le début du conte est une sorte de conte répétitif. On nous explique que l'oiseau croise des animaux qui le suivent jusqu'au miel, les uns après les autres.

Finalement, ils y arrivent et chacun partage des parts de miel (quatre parts en tout). Chacun des animaux qui partageaient une part se mirent à se battre et l'homme essaya de les calmer mais le mal était fait: les animaux n'étaient plus amis. Il ne resta plus que l'enfant et l'oiseau.

Le conte est court mais je trouve que la morale n'est pas la bonne (ou alors je ne l'ai pas comprise...).

Bref un peu mitigée sur ce conte!

 

 

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2021 5 17 /09 /septembre /2021 13:35

Emprunt médiathèque

4e de couverture: "Moi, j'aime pas comme je suis... Je voudrais être comme Sonia, ma meilleure amie, avec ses beaux cheveux, tout blonds et tout raides. Elle est si fine, si grande, si...

Mon résumé: Rien de plus à dire!

Mon avis: Un album emprunté à la médiathèque et que j'ai beaucoup aimé. Il montre que chacun est différent et que quelqu'un peut nous aimer, même si, nous, on ne s'aime pas comme on est. 

La jeune héroine de l'album voudrait être + comme son amie Sonia: son amie est blonde mais, elle, elle a un nez différent, des poils aux bras, des grosses joues. Les garçons baissent les yeux en voyant Sonia mais pas elle. 

Evidemment, par la suite, les choses vont tourner à son avantage et ça montre que chacun est différent mais qu'on trouve toujours quelqu'un pour nous aimer comme on est!

 

Partager cet article
Repost0
25 juin 2021 5 25 /06 /juin /2021 15:25

Emprunt médiathèque

4e de couverture: "Une sorcière,

ça ne s'ennuie jamais,

ça mange ce qui lui plait,

ca ne range pas sa chambre,

ça supporte les petits frères qui braillent,

ça ne s'affole pas quand un jouet se casse.

Alors souvent, quand tout va mal, 

j'aimerais être une sorcière...

Mais au moment de me déguiser,

vais-je vraiment prendre un balai?"

Mon résumé: Rien de + à dire

Mon avis: Un petit livre sympa pour les enfants et surtout pour développer leur imagination.

En effet, la jeune fille du livre imagine ce qu'elle ferait si elle était une sorcière face à diverses situations de la vie quotidienne assez simples à comprendre pour des enfants (un petit frère qui braille, une poupée qui a un bras arraché, ranger sa chambre...).

Le tout est très bien accompagné par de grandes pages d'illustrations très réussies.

Et la fin est assez inattendue, même si elle reste dans le domaine de l'imaginaire.

 

Partager cet article
Repost0
22 mai 2021 6 22 /05 /mai /2021 15:24

Emprunt médiathèque

4e de couverture:  Rien

Mon résumé: Un petit album pour enfants qui suit, en quelques pages, la vie d'une chauve-souris nommée Rufus.

Mon avis: Un petit album bien sympathique de ce grand auteur de jeunesse qu'était Tomi Ungerer. 

Dans ce livre, on suit Rufus, une chauve-souris qui vit comme les autres, dans une grotte et la nuit. Un jour, il va découvrir le cinéma en plein air et, avec lui, les couleurs. Il va se peindre en couleurs vives et vivre le jour. Mais les gens ne vont pas l'entendre de cette oreille... Il va tomber dans le jardin d'un collectionneur de papillons qui va le prendre pour un papillon avant de se rendre compte de son erreur et de le soigner (après lui avoir rendu sa couleur d'origine, le noir). Ils vont vivre ensemble, jusqu'au départ de Rufus.

Pour moi, c'est un joli album qui permet de faire comprendre aux enfants, via Rufus, la tolérance et l'importance de rester soi-même, le tout en seulement quelques pages!

 

Partager cet article
Repost0
25 avril 2021 7 25 /04 /avril /2021 13:50

Emprunt médiathèque

4e de couverture: Rien

Mon résumé: Un petit album jeunesse à l'intention des petites filles et qui montre que les filles sont bien plus que ceux que la société fait d'elles désormais.

Mon avis: Album jeunesse assez connu.

C'est un album qui met en avant ce que sont les femmes/les filles et pas que ce que la société veut faire d'elles. On y casse des clichés (comme le fait que le rose soit la couleur des filles ou que les filles ne sont pas que jolies)

On y croise aussi des figures féminines et/ou féministes et un tableau explique aux petites filles qui elles sont à la fin de l'album.

Le style des dessins est très particulier aussi mais justement ça fait aussi le charme de cet album. On y voit aussi des filles de diverses couleurs et ça c'est essentiel! Le texte est assez court mais colle bien aux illustrations. A mettre entre toutes les mains, notamment celles des petites filles!

 

Partager cet article
Repost0
1 février 2021 1 01 /02 /février /2021 11:04

Emprunt médiathèque

4e de couverture: "Il était une fois-non, ce sont les contes de fées qui commencent par "Il était une fois".

Là, c'est une histoire qui est vraiment arrivée.

C'était quelques jours avant Noel, dans un grand magasin.

Un journée abominable. Du monde partout, du bruit, des bousculades, des clients énervés. Et cette voix qui ne cessait de répéter au micro:

"Le petit Joseph est attendu par ses parents à l'accueil du magasin, le petit Joseph est attendu par ses parents à l'accueil du magasin.".

Imaginé par Louis Chedid et Pierre-Dominique Burgaud, illustré par Cyril Houplain, le Soldat Rose raconte l'incroyable histoire de Joseph, un petit garçon déçu par le monde des adultes, qui se laisse enfermer dans un grand magasin pour vivre avec des jouets. De Made en Asia- la poupée de chiffon- au très fantaisiste Petit Chimiste, du Conducteur de train électrique en passant par un soldat rose (tout rose!), il rencontrera toute une ribambelle de personnages aussi attachants les uns que les autres."

Mon résumé: Rien de plus à dire.

Mon avis: Cet album est l'album illustré inspiré du premier spectacle pour enfants (et ceux qui le sont restés, comme le dit si bien la couverture ;) ) du Soldat Rose.

Pour ma part, je n'ai pu voir que le 3e spectacle (sur Youtube), Le Soldat Rose à la fabrique de jouets. Et j'ai hâte de voir les 2 premiers en DVD ou autre (si vous avez, je suis preneuse^^).

En effet, le spectacle et l'album nous replongent en enfance et nous rappelle que les adultes doivent garder leurs yeux et leur âme d'enfant.

Ici, les dessins sont superbes et profitent bien au texte,  souvent court sur chaque page mais efficace.

On a aussi les paroles des différentes chansons avec le nom du personnage (et de l'interprète) et là où c'est superbement bien joué c'est que chaque chanson a le droit à sa double page: une grande illustration et la chanson sur la page d'à côté.

L'histoire est aussi magnifique et accessible à tous, adultes comme enfants.

Et chaque personnage est unique, que ce soit les jouets, les adultes, Joseph... Et heureusement, on a des adultes sans yeux d'enfants (qui ne voient pas les jouets s'animer en cette drôle de nuit) et ceux avec des yeux d'enfants, du moins qui les ont gardé.

Je l'ai emprunté à la médiathèque mais je crois que je vais acheter, un jour, les trois albums illustrés et les DVD. Une grande enfant comme moi ne peut pas ne pas avoir ça chez elle, c'est impossible^^!

 

 

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2021 6 30 /01 /janvier /2021 17:56

Emprunt médiathèque

4e de couverture: "Sur l'île Turbin, on fabrique de livres, beaucoup de livres mais, on n'a pas le temps d'en lire un seul!

Il faut toujours travailler plus; c'est le bon roi Dontontairalenom qui l'exige.

Mais un jour, pourtant, un grand rêve ose traverser l'île:

TRAVAILLER MOINS

POUR LIRE PLUS... "

Mon résumé: Rien de plus à dire.

Mon avis: Un petit album jeunesse bien sympa à lire. Sur cette île, il existe divers monts où les gens travaillent. Le 5e leur permet de créer des livres et de les envoyer au loin. Mais jamais un habitant de l'île ne lit un livre.

Chacun vaque à sa tâche sur les 5 monts aux noms très très bien choisis (Machin,  Miam-Miam, Pin-Pon, Royal et Boukiné). D'ailleurs, même le nom de l'île en dit long sur ce que pensent les auteurs du travail pour le travail, selon moi.

Niveau illustrations, on ressent bien dedans le style de Pef (auteur notamment des célèbres livres sur le Prince de Motordu mais aussi, de façon ironique, , illustrateur du livre On lit trop dans ce pays! que j'ai déjà lu^^).


Evidemment, les gens finissent par vouloir lire après qu'un jeune homme ait lu un livre avec des jumelles, livre lu par une touriste sur un bateau.  Et la manifestation "Travailler moins pour lire plus" (sûrement inspiré par la phrase de Nicolas Sarkozy: "Travailler plus pour gagner plus") se met en place, chaque mont y trouvant sa place (par ex, le mont Machin change ses machines pour fabriquer des pancartes, le mont Boukiné écrit dessus, etc.).

La manifestation avance et arrive au roi qui avoue alors ne pas savoir lire et le peuple veut alors lui apprendre. Et là, subtilité des auteurs: 2 fins s'offrent à vous. 1- Le roi s'endort sur la page 13 et dort durant 13 éternités, laissant les gens enfin travailler juste ce qu'il faut pour lire à côté 2- Le roi n'arrive pas à déchiffrer les mots, c'est trop dur. Les habitants s'enfuient alors sur le bateau de la touriste, rempli de livres.

Les deux fins laissent donc le peuple lire et le roi seul. Mais le + subtil, c'est que les auteurs laissent finalement le lecteur décider de la fin et je trouve que, ça, c'est beau ;) !

 

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2020 5 23 /10 /octobre /2020 10:08

Emprunt médiathèque

4e de couverture: "Vous avez un port altier, un beau destrier, des habits repassés?

Vous êtes un prince?

PLANQUEZ-VOUS!"

Mon résumé: Une album pour enfant qui joue avec les stéréotypes que nous pouvons avoir sur les princesses, que ce soit via les dessins animés (Disney ou autre), les contes, etc...Le tout en y mêlant aussi le monde moderne!

Mon avis: Un petit album pour enfant assez drôle.

Déjà je l'ai emprunté car le titre m'a attiré. Pour deux raisons: 1- mon prénom signifie "princesse" , 2-c'est intriguant de dire aux gens de faire attention aux princesses car souvent les petites filles veulent être des princesses.

Dans le livre, on trouve sur chaque double page, d'un côté: une affirmation sur les princesses et de l'autre l'illustration de cette dernière.

Evidemment, la plupart des affirmations sont drôles (volontairement) et les illustrations aussi donc. Les affirmations jouent sur les stéréotypes que l'on a sur les Princesses (le mot est toujours écrit en majuscule dans le livre) et aussi sur des stéréotypes modernes (la Princesse alpiniste, la Princesse policière ... ). Certaines affirmations font même des jeux de mots que le dessin peut reprendre et c'est génial.

Bref j'ai adoré ce petit album et je le recommande à tout ceux qui ont des jeunes enfants, que ce soit des garçons ou des filles!

 

Partager cet article
Repost0